Galerie

Le diamètre économique en canalisation de refoulement. Economic pipe diameter.

Je m’intéresse à ce problème depuis longtemps, et j’ai pu remarquer qu’il est très difficile de trouver des informations sur le sujet.

(Avertissement : actuellement l’éditeur ne me permet pas d’afficher les puissances des paramètres en exposant: c’est plus clair en document Pdf ici : Le diamètre économique en canalisation de refoulement. Economic pipe diameter.) 

Récemment, j’ai encore trouvé dans un rapport de stage l’utilisation de la formule de BRESSE

 (D = 1,5 Q^0,5 en USI) .

 Chacun sait qu’il s’agit d’un problème économique entre l’investissement (tuyau installé) et le fonctionnement (incidence sur les pertes de charge).

Or, BRESSE, professeur à Polytechnique, est mort en 1883 ! (la vitesse obtenue avec cette formule s’établit à 0,56 m/s, ce qui est nettement insuffisant aujourd’hui).

Parution du livre de bord des classes d’eau dans l’Enseignement agricole.

Irrigation

Travail collaboratif d’enseignants, de chargés de mission

du Système National d’Appui à l’Enseignement agricole et de

professionnels de l’eau, c’est une mine d’information.

http://www.eau-seine-normandie.fr/index.php?id=7086

Et en particulier : dans les données pour le développement d’une problématique

L’eau et l’agriculture :

http://www.eau-seine-normandie.fr/fileadmin/mediatheque/Enseignant/Outils_Pedagogiques/Ens_agricole/livre_bord_partieB_4.pdf

Visite du salon Pollutec à Lyon

En attendant le tram...

Cette année, c’est à Lyon que la nouvelle promotion a été visiter le salon Pollutec, malheureusement en plein épisode neigeux.

Le matin prévu, impossible de rejoindre le salon en bus. Nous avons alors passé la matinée au très beau musée des Beaux Arts. L’après midi, nous avons pu rejoindre le salon. Voir photos.

De très bons souvenirs de batailles de boules de neige, mais aussi très intéressés par certains stands du salon et certaines conférences. Un voyage assez long, mais ce salon est vraiment très impressionnant par sa taille et la qualité de ces présentations. A refaire les prochaines années…

La méthémoglobinémie ou maladie du bébé bleu …

(à ne pas confondre avec une autre maladie bleue due à une malformation cardiaque)

… est à l’origine de la fameuse norme de 50 mg/L de nitrate de sodium dans l’eau potable, par la FAO en 1962.

Aujourd’hui encore, quand on demande quel est le danger présenté par les nitrates, c’est la première cause citée. Il est vrai que ça fait tout de suite peur, que personne n’a envie d’avoir un bébé bleu même quand on précise qu’il s’agit en fait d’une délicate couleur gris ardoisé !, et que c’est encore pire quand il est précisé qu’il s’agit d’une cyanose…

Nitrates : une norme aux pieds d’argile…

Tel était le titre d’un article de « LA RECHERCHE » N° 339 de février 2001, par Marian Apfelbaum, professeur de nutrition à la faculté de médecine de Xavier-Bichat (Paris).

Un récent article sur l’innocuité des nitrates pour les adultes, mais aussi une émission de TV récente…m’ont fait retourner à cette source…

Rapport du BIPE / FP2E 2010

La Fédération professionnelle des entreprises de l’eau et le BIPE, société d’études économiques présentent la 4ème édition du rapport sur la gestion des services d’eau en France :( http://www.fp2e.org/fic_bdd/actu_publication_fr_fichier/12684096832_Rapport_BIPE_FP2E_2010.pdf)

 Ce rapport est à dominante économique ; on y trouve bien sûr aussi des données techniques.

Pour vous donner envie de le feuilleter:  A découvrir pages 5 à 7 le cycle de l’eau en France et son utilisation en France et en Europe. La consommation domestique moyenne s’établit à 137 litres par jour par habitant ;

pages 11 à 13 la qualité de l’eau et la satisfaction des consommatreurs ;

Notre voisine LA NANTAISE DES EAUX recrute

step beauprau
Station de Beauprau (49)

Elle vient de décrocher un contrat en région parisienne et va donc y recruter 15 techniciens.

En obtenant l’assainissement des communes autour de Chelles (70 000 habitants) en remplacement de Veolia, la Nantaise va presque doubler le nombre de ses clients assainis en France (90 000 actuellement).

Basée à Sainte-Luce-sur-Loire, l’entreprise maintenant filiale du groupe allemand Gelsenwasser, a une croissance régulière et concourt pour des marchés de plus en plus importants.

Plus proche de nous, la commune de Treillères (44), qui fait confiance à la Nantaise depuis 25 ans vient de renouveler son contrat d’assainissement pour 7 ans. La nouvelle station d’épuration d’une capacité de 8 000 équivalents habitants est un procédé biologique à membranes.

Notre voisine Cristaline…

Cristaline méconnaît les pratiques loyales de publicité.

Plastiques de Segonyme. Flickr.com
Plastiques de Segonyme. Flickr.com

Le producteur d’eau en bouteilles Cristaline vient de voir ses pratiques publicitaires remises en cause par le jury de déontologie publicitaire (JDP). D’après ce dernier, certaines « allégations » contenues dans des « documents publicitaires » diffusés par Cristaline donnent « une image déformée de la réalité et mettent systématiquement en cause de manière non justifiée la qualité et la potabilité de l’eau du robinet ».

C’est à lire sur Hydroplus.info